Concertation publique sur la Santé : venez échanger !

Le 23 avril et les 3 et 4 mai, trois réunions publiques, ouvertes à tous, seront organisées par la Communauté de communes Porte de DrômArdèche sur le thème de la santé.


Ces réunions de concertation seront l’occasion d’échanger avec les habitants et les élus municipaux sur des pistes d’action.




Novatrice dans le domaine de la santé, la Communauté de communes Porte de DrômArdèche était l’une des premières collectivités à déployer des maisons de santé pluriprofessionnelles en Drôme et en Ardèche dans les années 2000. Elle poursuit aujourd’hui son action pour favoriser l’accès aux soins, notamment des médecins traitants, dans un contexte national et local toujours plus compliqué.

 

Lors de ces trois réunions publiques les élus de Porte de DrômArdèche souhaitent aller à la rencontre des habitants pour entendre leurs témoignages, receuillir leurs propositions pour définir les futures actions de la collectivité. Paralelement, les professionnels de santé sont actuellement consulté lors de réunions techniques. L'ensemble de cette concertation permettra de préciser les axes de travail pour les trois à cinq années à venir, inscrits dans un Contrat Local de Santé, dont la signature interviendra dans le courant de l’année 2018.

 


Les 3 réunions publiques :


- 23 avril à 19h à Albon


- 3 mai à 19h à Andance


- 4 mai à 19h à Châteauneuf-de-Galaure

  • export_twitter
  • export_viadeo

La santé

De nouveaux équipements pour améliorer l'offre de soins


Face au risque annoncé de désertification médicale en milieu rural, la communauté de communes a réagi en travaillant avec les professionnels de santé à l’élaboration d’une nouvelle stratégie. Ces derniers ont en effet pris une grande part dans la création d’une structure innovante : La maison de santé. Ce nouvel équipement, qui répond aux besoins des praticiens, permettra une véritable coordination des soins dans un même centre de santé, qui sera bénéfique pour le suivi global du patient. Cette nouvelle organisation est également un argument pour attirer les nouveaux diplômés, qui se tournent aujourd’hui davantage vers les villes plutôt que vers les cabinets isolés des campagnes.

 

Trois maisons de santé sur le territoire

Installées à Anneyron, Andance et Saint Vallier, les maisons de santé du territoire ouvertes entre mars 2013 et mai 2014 bénéficient  par ailleurs de partenariats avec des centres hospitaliers, et des structures départementales comme la protection maternelle et infantile, notamment.


Présente lors de l’inauguration de la maison de santé d’Anneyron, la ministre de la santé Marisol Touraine avait d’ailleurs salué l’initiative, en déclarant vouloir « s’inspirer de cette démarche », insistant sur « sur  la  nécessité  d’un  partenariat  entre  les  pouvoirs  publics  et  les  professionnels libéraux. » A terme, ce nouveau mode de fonctionnement devrait se développer largement en milieu rural, et apporter une réponse au problème des déserts médicaux.

  • export_twitter
  • export_viadeo